Travail de l'Ombre                         En Allemand

Témoignages



Accueil

Accompagnateurs

Coachs

Séances de coaching

Témoignages

Ateliers

 

 

 

 

En Allemand

Contact







Claudia - Suisse 2014

"Véronique et Gautier, je vous suis très reconnaissante pour votre accompagnement très professionnel, chaleureux et respectueux. Vous avez fait preuve de beaucoup d'intuition et de tact pour me permettre d'apprivoiser la peur de la colère. Je vous remercie pour ce cadeau et vous recommande sans l'ombre d'un doute."


F. - Belgique - 2012

"Le travail que j'ai fait m'a permis d'ouvrir enfin la porte d'une pièce très sombre de ma cave. Pendant ces dernières années où je nettoyais mon "sous-sol" et triais ce que je devais jeter, garder et rafraîchir, je savais bien qu'il y avait une partie où j'évitais d'aller. Le moment pour moi est venu, l'accès est libre, ce n'est plus la peine de perdre du temps, j'ai la force d'y entrer.
C'est peut-être un tabou de rejeter sa mère. J'ai longtemps résisté avant de le faire et une petite voix essaie encore de me faire sentir coupable, ingrate, présomptueuse, hautaine et tous les pires adjectifs que ma tête peut me dire, qu'une mère peut dire à sa fille. Que ma mère me disait.
Mais cette fois, je ne subis plus ce chantage soi-disant affectif. Il y a en moi un fort sentiment d'avoir abattu l'autre poutre qui était pourrie, qui était aussi censée apporter sa part de soutien à ma charpente. Et bien, le toit ne s'est pas effondré !"


Olivier de Voghel - Belgique - 2011

"Ma présence à la vie

Ma Chère Véronique, Mon Cher Gautier, Ma Chère Marie-Francoise,
Mes Chers Compagnons de cordée, de route, d'ascension, de beauté, de rames, de larmes et de sourires lumineux,
Merci Véronique pour ton message tout sensible et tendre, plein de chaleureuse sollicitude. Merci pour cette manière que tu as - je devrais écrire que tu es - de te tenir si proche de nous et intensément présente.
Bouleversant.
C'était bouleversant de m'ériger, debout, parmi vous tous, à Crêt Bérard, l'espace d'un week-end automnal parfaitement féérique. Dans "féérique", il y a "fée"... Baguette magique... Une énergie secourable emplie d'amour très simple, très rond et très pur... Cette énergie qui venait délicieusement par vous trois, nos chers conducteurs.
Je me sens retourné, labouré comme ces terres grasses, fumantes et prometteuses qui entourent la maison où nous vivons. Je me sens comme cette terre de campagne qui, aujourd'hui, attend de nouveaux semis; demain de nouvelles récoltes.
J'ai toujours eu grande peur de faire le travail dont vous êtes mes témoins. J'ai toujours résisté de toutes mes chaînes et de toutes mes armures à entrer dans cette nudité. J'ai toujours affirmé "je ne suis jamais en colère, tout va bien pour moi". Et c'était vrai que je ne me mettais jamais en colère. Et j'évitais soigneusement toute confrontation par peur du conflit. J'ai fait cela très soigneusement pendant des années.
J'ai toujours pensé que tout était sous contrôle.
Plus aujourd'hui.
Aujourd'hui, je me sens vulnérable. Justement vulnérable. Cela veut dire :"je suis prêt à être touché". Par de la joie. Par de la tristesse. Par de la peur. Par de la colère. Vulnérable et infiniment vivant. Vulnérable et entièrement désireux d'offrir mon être entier à l'événement qui surgit.
Aujourd'hui, je fais l'expérience de me dresser devant mes enfants, et de leur dire "non" aussi, quand c'est juste. Sans culpabilité parce que j'ai divorcé de leur mère. Sans être terrorisé par l'idée de la moindre confrontation. Sans être paralysé à l'idée d'élever la voix si c'est juste.
Il y a quelques jours, j'ai senti une colère énorme mousser et déferler en moi. A l'encontre de Sabine. Pour un petit événement qui s'est produit. J'ai pris le temps de convoquer Sabine, de nous asseoir, et de vérifier ce qui s'était passé. C'était un malentendu. Dix minutes après, la colère était repartie, comme le bois flottant repart avec la marée. Et je lui souriais à nouveau à ma Chérie. Et je lui parlais à nouveau calmement.
Par le passé, je pouvais rester trois jours sans parler, renfermé, persuadé d'avoir raison... Ma colère est venue, tonitruante. Ma colère est repartie, aussitôt les mots échangés. C'est du direct. C'est de la vraie vie. Ce n'était  même pas un exercice.
Et je ne vous dirai pas tout sur les grâces qui affluent dans ma vie actuellement. Sur cette conscience pétillante des choses et des situations. Sur cet amour épais, moelleux et délicieux comme une tranche de pain d'épice que je partage avec Sabine.
Merci à tous ceux qui se sont exprimés par vos témoignages que j'ai lus avec émotions. Par là, vous m'avez poussé à formuler le mien.
Soyez heureux. Soyez bénis."



Francesca - Belgique - 2011

" Pendant ce week-end, j'ai rencontré quelqu'un de très important. Ce n'était pas la première fois, mais là je l'ai enfin accueilli et je veux lui donner tout le bon qu'il a bien le droit de recevoir dans la vie : j'ai rencontré moi-même !
Depuis mon travail, je suis complètement sortie des "soins intensifs" où j'étais depuis juin et du marasme intérieur que je ressentais tout le temps et que j'ai traversé durement ces quatre dernières années.
Je me sens stabilisée, solide; je vois mon être avec clarté; je sens bien ma force. J'ai retrouvé mon corps, le sol sous mes pieds, le monde physique autour de moi, la connexion avec les autres. Je sens mon droit d'être.
J'ai retrouvé mon coeur, bien qu'encore tout petit et prudent où  la joie pousse doucement. Je peux recontacter la légèreté que j'ai touchée ce week-end-là. Je veux la garder et la nourrir.
L'archétype qui m'avait le plus parlé était le Guerrier; je le retrouve de plus en plus
en moi. Je fais parfois peur aux autres, certains me disent se sentir agressés. Maintenant, je sais d'où cela vient et cela me convient... me plaît!
Oui, je veux bien être une guerrière stable, claire, dans l'authenticité de mon ressenti,  puissante. Indépendante. Et interdépendante... voire entreprenante.
J'existe."


Olivier - Plume Bleue - Suisse - 2011

" Salut, Véronique, salut Marie-Francoise, salut Gautier !
Salut à tous et à toutes, chers compagnes/compagnons d'aventure intérieure !
Un week-end de légende...nous avions tous rendez-vous, après avoir parcouru des chemins parfois sombres.
J'aime la symbolique, j'aime les contes et légendes.....
Je nous vois comme de courageux guerriers /guerrières qui chevauchaient ensemble vers une contrée oubliée où nous attendaient nos Dragons.
A chacun le sien ! Enormes, tous ! Douze mètres de haut, crachant des flammes monstrueuses ...
Nous les avons, non pas massacrés mais dégonflés...un coup d'épée...pfft...il suffisait d'oser s'en approcher malgré la peur de mourir, de sortir vaincus d'un duel inégal.
Mais, dans tout cela, l'aide du groupe fut, ô combien, précieuse et nécessaire. Merci à tous et à toutes pour avoir joué votre rôle à la perfection et m'avoir permis de jouer des rôles transformateurs dans vos propres histoires, qui m'ont touché  au plus profond de mon coeur. Merci pour tous ces cadeaux.
J'ai été impressionné par toutes les résonances que j'ai senties entre nous tous et qui ont aidé au processus de la transformation. Merci  encore à toutes et à tous pour votre sincérité et authenticité. Magnifiques échanges !
Le retour à la "vie réelle" ? Pour moi, ce que nous avons vécu ETAIT la vie réelle et mon challenge est de faire de la vie "normale" quelque chose d'aussi réel et authentique que ce que nous avons vécu ensemble ce week-end. J'y travaille.
Dans ma vie "normale", j'ai retrouvé ma compagne, mais j'ai encore dû passer au cours des jours suivants par des moments de malaxage intense. J'ai ensuite fait une séance de thérapie de deux heures pour faire un processus que je n'avais pas eu le temps de faire lors de notre week-end....donner l'amour et la tendresse que mon enfant intérieur attendait. Je l'ai fait en visualisation, j'aurais bien aimé le faire avec vous, mais j'avais un autre problème à régler, qui avait besoin de l'être tout de suite.
Et là, ce dernier week-end, j'ai dû faire d'autres choix. Dire la vérité au prix d'un conflit, de déchaîner la colère de l'autre. Puis, exprimer mes intentions, mes besoins, mes choix. Me positionner face à ma compagne. Dépasser ma peur d'être rejeté. Elle a aimé. Nous nous sommes retrouvés. Aho ! Merci à tous et à toutes, merci à nos facilitatrices et facilitateur !
Au plaisir de vous revoir un jour, au hasard des chemins !"



Sophie - biologiste - Italie -  2008

" Le Travail de l’Ombre a été pour moi comme une fenêtre qui s’ouvrait finalement sur le monde. Pendant des années, j’ai vécu avec la sensation de ne rien être, d’être insignifiante et sans aucune valeur aux yeux des autres et des personnes qui m’étaient chères.

Grâce à un travail que j’ai fait sur moi et grâce aux personnes présentes dans le groupe, j’ai pu entrer en contact avec mes émotions. J’existais enfin !!! Je pouvais être moi-même avec mes peurs, mes angoisses, mes incertitudes. Au fur et mesure du séminaire, j’ai repris confiance en moi et compris que j’avais de la valeur.

Cela a été le premier pas vers une vie meilleure qui me permet aujourd’hui de sourire et de vivre pleinement. "

 

Edmonde - traductrice - France - 2007

" Chaque week-end de Travail de l’Ombre me fait découvrir des facettes insoupçonnées de ma vie et me permet d’avoir un autre regard sur un fait, une expérience, une émotion. Deux jours de ce travail me "nourrissent" ainsi pendant des mois et me gardent en éveil pour mieux comprendre certaines réactions, les miennes et celles des autres. Ma vie au quotidien a changé, elle est plus riche, plus gaie, plus légère et je suis chaque fois étonnée du résultat. "

 

Monique - responsable pédagogique - Allemagne- 2007

" Le Travail de l’Ombre – Un voyage intérieur accompagné
Pouvoir s’ouvrir dans le respect de l’Autre et de soi-même tout en sachant que tout ce qui sera exprimé et vécu au cours de ce week-end restera confidentiel, c’est le début d’un voyage intérieur étonnant et très enrichissant. J’ai choisi cette voie pour avancer dans mon évolution personnelle, pour "regarder de près" et comprendre certains de mes comportements, pour pouvoir m’exprimer sans crainte de me sentir jugée.

Toutes les facettes de mon moi, aussi bien négatives que positives sont les bienvenues pendant un atelier et mes émotions ( colère, tristesse, peur... ) peuvent, en toute sécurité, franchir la barrière du non-dit. Pendant ces week-ends, je me suis sentie portée, accompagnée, comprise, acceptée dans mon moi profond et je repars chaque fois avec une énergie nouvelle, des couleurs plein le cœur et la certitude de ne pas avoir seulement pris mais aussi d’avoir donné dans nos échanges et notre travail commun et personnel. Pour moi, ce Travail de l’Ombre est important et je le ressens comme une chance pour pouvoir avancer sur mon chemin de vie. "

 

Anne - responsable d’une ligue contre le cancer - Neuchâtel  Suisse -2008

" J'ai très bien vécu mon intégration de "nouvelle" dans un groupe qui se connaissait déjà en grande partie. J'ai ressenti la multiplicité culturelle comme un privilège d'une immense richesse, quel bonheur d'entendre parler le portugais, quelle joie et quel humour au-delà de toutes les émotions et mouchoirs partagés !

Le chemin qu'il m'a été permis de faire à titre personnel, portée par tout l'amour, la compréhension et l'accueil de la "communauté" ( plus complet que "groupe" ! ) fut assez terrible car il a fallu me "lâcher" et laisser tomber les défenses que j'ai construites tout au long de ma vie... Quel soulagement d'y être arrivée !

Toutes les expériences vécues par les autres furent de l'ordre du "don" et, même si cela ne rejoignait pas toujours un vécu personnel précis, cela m'a apporté des éclairages et des éléments de profonde compassion pour la "femme" dans toute sa complexité.

MERCI à tous ces coeurs ouverts, aimants, dénués de tout jugement. MERCI à tous ces petits lumignons semés. MERCI à toutes ces soeurs en humanité rencontrées ... un jour... dans ma vie "

 

Pour plus d’informations sur le Travail de l’Ombre, sur les ateliers, n’hésitez pas à contacter :

Marie-Françoise Rosat, Munich
Tel. :00 49 89/18 99 94 66
mfrosat@aol.com

Véronique Chemin, Munich
Tel. :00 49 89/66 59 43 29
chemin.hartl@gmail.com

Gautier Hankenne, Bruxelles                                    
ghankenne@gmail.com                                           

Tel. : 00 32 48/ 66 90 839

Vous pouvez également visiter notre site Internet en anglais ou en allemand :                                            www.shadowwork.eu (site européen en anglais)
www.shadowWork.com (site américain en anglais )
www.schattenarbeit.de ( en allemand)              www.shadowwork.de (en allemand/ anglais)


 

Contact   En Allemand
1.7.2008. Pour prendre connaissance du Travail de l'Ombre dans d'autres pays, veuillez visiter le site www.shadowwork.com.